Modernists ~ Paris, France

Modernists_001

ModernistsQue Sommes Nous: Le Magazine traite de différents sujets de culture, de tendances, d’art.  Notre souhait est de mettre en avant les talents créatifs d’aujourd’hui et de demain.

Modernists

 

The Article Reads:

Autrefois prospère et au cœur de l’industrie automobile, la ville de Détroit est depuis ces dernières années en déclin. Une ville aux allures de ville fantôme devenue un terrain de jeux pour les photographes dits de « Urban Exploration » ou « Urbex ».

C’est le cas de la photographe américaine Jennifer Garza-Cuen qui a décidé de quitter sa ville Seattle, pour aller faire un petit tour du côté de Détroit et voir ce qui s’y passe vraiment. Après le déclin économique de la ville, le déclin démographique s’est installé et le taux de criminalité a lui augmenté, se plaçant dans les plus élevés des États-Unis.

En mars 2013, le gouverneur de lÉtat du Michigan a lancé une procédure de mise sous tutelle de la ville qui avait alors un passif de plus de 14 milliards de dollars américains. La ville est déclarée en faillite en juillet 2013 avec une dette totale de près de 18 millions de dollars.

L’industrie de l’art, de la mode et du design tente de faire renaitre de ses cendres cette ville du Michigan autrefois prospère en amenant une fierté à la ville, une nouvelle industrie, en la célébrant comme le futur et non le passé.

La population de Detroit tente également de faire face au déclin de la ville en s’organisant et en mettant au point des mouvements autonomes d’autogestion, utilisant le système D (ou Do It Yourself en anglais) et via la consommation collaborative.

Dans sa série photographique Wandering In Place – Detroit, Jennifer Garza-Cuen explore la ville à la recherche de la mémoire culturelle et de l’héritage d’un passé presque oublié. «Je me suis particulièrement intéressée à Detroit, car c’est un endroit qui a fait l’expérience d’un effacement (oubli) express, d’une fugacité et d’une perte. »

Entre décadence et oubli, la ville est devenue le symbole d’un empire américain avec une date de péremption, une fin imminente et menaçante. Le projet de la photographe Jennifer Garza-Cuen est de montrer la complexité de Detroit comme un espace encore vivant, malgré sa disgrâce.

On vous invite à découvrir ou redécouvrir une autre série de photos sur Détroit : Now and Then qui reprend des clichés du pesé en les réinsérant dans les lieux actuels.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s